Cher fils cadet courrait au vélodrome de Bordeaux, Fafia, ce qui fait que j'ai traversé la France en diagonale. Si le retour s'est effectué d'une seule traite (c'est long, oui, plus de 1000 km, il m'a fallu la journée d'hier pour me remettre du voyage et de la nuit largement tronquée par celui-ci), pour l'aller, j'ai pris mon temps et fait des étapes.

D'abord, Moulins, où je voulais absolument aller voir l'exposition "vestiaire de divas" présentant non seulement des costumes de scènes magnifiques, mais aussi des accessoires, le tout accompagné de vidéos et d'explications. J'ai eu du mal à me décider à en sortir, tellement c'était beau (par contre, les photos étaient interdites, je vous engage donc si vous souhaitez avoir un aperçu à cliquer ici).

Étape suivante : Souvigny et son ensemble prieural, avec une visite guidée très complète et instructive de l'église. La visite se termine dans les jardins, où j'ai pu flâner seule (il n'y avait vraiment personne d'autre) et tranquillement.

P1260785 P1260786
P1260788

Pour finir, profitant du beau temps et du fait que les épreuves de cher fils cadet ne débutaient que l'après-midi du samedi, quelques heures à la plage, des plages comme je les aime, immenses, désertes, venteuses et remplies du chant des vagues où j'ai marché longuement les pieds dans l'eau et les yeux dans le bleu :

P1260802